Roatan Info

Roatán est une île des Caraïbes située à environ 65 km au large de la côte nord du Honduras. Il est situé entre les îles d'Utila et de Guanaja et est la plus grande des îles de la baie du Honduras.

L'île était autrefois connue sous le nom de Ruatan et Rotin. Il fait environ 77 kilomètres de long et moins de 8 kilomètres de large. L'île comprend deux municipalités: José Santos Guardiola à l'est et Roatán, y compris les Cayos Cochinos, plus au sud à l'ouest.

L'île repose sur un ancien récif corallien exposé, s'élevant à environ 270 mètres au-dessus du niveau de la mer. Les récifs au large offrent des possibilités de plongée. La plupart des résidents se trouvent dans la moitié ouest de l'île.
Localisation Mer des Caraïbes
Coordonnées 16°23′N 86°24′W
Archipel Bay Islands
Total des îles 7
Principales îles Roatán, Útila et Guanaja
Zone 83 km2 (32 sq mi)
Longueur 59 km (36.7 mi)
Largeur 8 km (5 mi)
Littoral 154 km (95.7 mi)
Point le plus élevé 1011 pieds
   
            Administration   Honduras
Department Bay Islands
Municipalité Islas de la Bahia
La plus grande colonie Coxen Hole (10,500 habitants)
La démographie  
Population 44,657 (2015)
Pop. densité 538 /km2 (1,393 /sq mi)
Groupes ethniques Insulaire natif, Garifuna, Expatriés
Météo et alizés
Le climat de Roatan est fortement influencé par les alizés venant de l'est et par des fronts froids pendant les mois d'hiver dans l'hémisphère nord. De plus, des vagues de climat tropical traversent directement l'île de Roatan, principalement entre mai et octobre. Ces dernières années, les précipitations annuelles moyennes ont été de 1343,68 mm (min: 396,40 mm, max: 2117,80 mm), avec une température moyenne de 28,14 ° C (min: 20,86 ° C, max: 32,70 ° C). Les principaux mois pour les précipitations sont octobre, novembre et décembre respectivement; Les mois les plus secs sont avril et mai, respectivement. Les températures les plus élevées ont lieu en septembre, août et juin, les plus basses en janvier, décembre et février.
Compagnies aériennes
L’aéroport de l’île de Roatán est doté d’un terminal desservi par des vols sans escale entre Houston et Roatán, opéré par United Airlines, de Atlanta opere par Delta Airlines, de Miami et de Dallas opère par American Airlines, de Grand Cayman opère par Cayman Airways, de Belize City opère par Aereocaribe et de San Salvador opère par Avianca. L'île reçoit aussi des vols sans escale vers Roatán en provenance de Montréal et de Toronto, opère par Air Transat.

Les vols directs nationaux au départ de La Ceiba, San Pedro Sula et Tegucigalpa sont opère par Sosa, Lanhsa et CM Airlines.

Parc marin de Roatan
Le parc marin de Roatán (RMP) est un organisme communautaire à but non lucratif, situé à Roatán. L'organisation a été créée en janvier 2005 lorsqu'un groupe d'opérateurs de plongée concernés et d'entreprises locales s'ont unis pour tenter de protéger les fragiles récifs coralliens de Roatán. Au départ, l'objectif du RMP était de mettre en place un programme de patrouille au sein de la réserve marine de Sandy Bay-West End (SBWEMR) afin de prévenir la surexploitation résultant de pratiques de pêche non durables. . Au fil du temps, l'organisation a élargi la portée de ses efforts en matière d'environnement en ajoutant d'autres programmes de protection des ressources naturelles de Roatán, comprenant des patrouilles et des infrastructures, l'éducation, la conservation et la sensibilisation du public.
Histoire du département des Bay Islands
Les îles paradisiaques de Bay Islands sont le premier territoire hondurien découvert par Christophe Colomb, un marin italien qui a débarqué avec son équipage sur l'île de Guanaja le 30 juin 1502 pour son quatrième et dernier voyage.

Au moment de la conquête, les Bay Islands étaient habitées par des autochtones de l'ethnie Pech, qui avaient été capturés pour les asservir ou pour les vendre à d'autres îles des Antilles. Depuis sa découverte, les îles étaient dominées par des conquérants espagnols, anglais et néerlandais.

En 1797, les Bay Islands ont été envahies par environ 5 000 Garifunas ou Black Caribs, qui avaient été expulsés de l'île de San Vicente par les Anglais. Au début de 1800, c. des familles anglaises se sont réfugiées et ont quitté l’île de Grand Caïman lorsque la récolte de coton était épuisée.

Le domaine anglais maintenu dans les îles pendant près de 2 siècles s'achève le 28 novembre 1859. L'Angleterre rend au gouvernement hondurien le contrôle de Bay Island.
WhatsApp chat